De Christophe Colonel  •  Publié le 19 septembre 2017

Il n’y a qu’à se rendre sur IMDB — la célèbre base de données internationale du cinéma — pour découvrir la filmographie impressionnante de Catherine Deserbais. Nous l’avons interviewé à l’occasion de la fin du tournage d’un peuple et son roi réalisé par Pierre Schoeller, un an après le tournage de Dunkerque de Christopher Nolan.

MyRole : Peux-tu présenter ton métier ?
Catherine Deserbais : Je suis chargée de casting figuration. Ce travail consiste à choisir les figurants d’un film en répondant aux nombreux critères que l’on rencontre sur chaque projet. Pour les films historiques, à chaque époque sa mode, son style. On est bien souvent amené à demander aux figurants d’adopter le « look » d’une époque… Accepter de se faire raser à blanc sur les côtés pour incarner un soldat allemand pendant la seconde guerre, se laisser pousser cheveux et favoris pour un film années 70-80, ne pas bronzer l’été pour incarner un noble au 18ème siècle… Pour les films contemporains, ce sont plutôt les décors qui servent de référence. Les figurants d’une discothèque n’auront rien à voir avec le public d’un concert de musique classique…
En préparation d’un film, il faut donc trouver les bonnes personnes, celles qui se fondront dans le décor.
Chaque figurant est ensuite contacté individuellement, ses informations administratives sont recueillies en vue de la préparation du contrat. Il y a un énorme travail administratif à accomplir quand on fait ce métier.
Par la suite, nous « encadrons » les figurants de A à Z, leur communiquons le rendez-vous de tournage et sommes sur le plateau pour les accueillir, les guider vers l’habillage, le maquillage, la coiffure et épauler les assistants mise en scène.

 

MR : A quoi es-tu attentive lorsque tu “castes” ?
CD : Avant tout, aux visages. Et, pour les films contemporains, au style vestimentaire également. Car les figurants tournent dans leurs propres vêtements ce qui nécessite parfois d’avoir une garde robe bien précise.

 

MR : Comment as-tu été amenée à travailler sur le film Dunkerque ?
CD : J’ai été recommandée par un membre de l’équipe avec lequel j’avais travaillé sur un précédent gros projet.

 

MR : Combien de temps a duré le casting et quels moyens ont été mis en oeuvre pour parvenir à remplir la plage de Dunkerque ?
CD : Le projet était lourd il fallait donc trouver des solutions pour travailler vite, très vite. L’administratrice connaissait MyRole et m’en a parlé. Cet outil m’a tout de suite convaincue. Il allait m’aider à la fois à recueillir de nombreuses candidatures en un temps record mais également à traiter tous les contrats, les déclarations préalables à l’embauche, les listes (puis les fiches de paie). Donc il n’y a pas eu de casting classique c’est à dire de rencontre préalable entre le candidat figurant et l’équipe casting. Nous n’aurions jamais eu le temps de procéder ainsi. Et Dunkerque n’est pas une ville suffisamment grande pour nous permettre d’y recruter les 1350 soldats de la plage.
Chaque candidat à la figuration s’inscrivait sur le site myrole en indiquant toutes ses informations administratives, ses critères physiques et en y joignant des photos. Donc les gens n’avaient pas besoin de se déplacer jusqu’à nous pour s’inscrire. Chaque jour je recevais des centaines de candidatures que je « triais » selon les fameux critères. Une fois les figurants sélectionnés, chaque « chef de file » contactait son groupe de 50 figurants pour leur proposer concrètement une ou plusieurs dates de tournage sur le film.

 

MR : Quels ont été les avantages à utiliser MyRole ?
CD : Ils sont nombreux ! Ce logiciel est très facile d’utilisation. Il permet aux candidats à la figuration de postuler pour un film sans avoir à se déplacer. Et, pour l’équipe casting, c’est un gain de temps considérable. On attribue une date de tournage à un figurant et tout le reste est automatiquement généré par myrole : l’impression des contrats en 2 exemplaires, le bordereau par ordre alphabétique, les déclarations préalables à l’embauche en 1 clic pour l’ensemble de la journée et la transmission à Xotis pour les fiches de paie.

 

MR : As-tu des projets dans les mois à venir ?
CD : Je viens de terminer le tournage d’un peuple et son roi de Pierre Schoeller et, après quelques semaines de pause, je commence un autre projet que je n’ai pas le droit de mentionner…

Bio

Photo de Christophe Colonel
Christophe Colonel s'est essayé à tous les postes du court-métrage et du cinéma : réalisateur, assistant réalisateur, comédien, cadreur, monteur, assistant de production, administrateur adjoint, assistant décorateur, ripeur, assistant régisseur et même projectionniste. Mais ça, c'était avant...